Le chinois

images visitchinanow.com

Pourquoi apprendre le chinois ?

Repère de la langue chinoise dans le monde linguistique
-- langue maternelle de plus de 1,4 milliard de personnes (soit 21% de la population mondiale)
-- une des langues de travail de l’ONU (Organisation des Nations Unies) depuis sa fondation en 1945
-- langue officielle des pays et régions – Chine, Singapour, Taiwan, Hong Kong et Macao
-- ex-langue officielle de certains pays et régions asiatiques (Corée, Japon, Vietnam, etc.)
-- la seule langue vivante, du monde entier, qui utilise encore une écriture typiquement
idéographique

Apprendre le chinois, c'est parce que...
-- culturellement, la langue chinoise, très différente des langues occidentales, est en effet un exotisme à découvrir ou à redécouvrir …
-- professionnellement, étant donné que la Chine est une entité importante de l’économie mondiale, une base du chinois peut faire un élément favorable pour l’activité professionnelle à l’avenir …

Cours de chinois en LSH

Faisant partie du programme pédagogique du département Langues et Sciences Humaines (LSH), le chinois est une des 8 Langues Vivantes (LV, dont les 7 autres sont allemand, anglais, arabe, espagnol, français, italien et japonais) enseignées à l'écoleL’enseignement du chinois s’effectue en groupes, destinés aux étudiants des différentes promotions de Télécom SudParis (TSP) et de Télécom Ecole de Management (TEM), qui correspondent aux 3 niveaux différents : débutant, élémentaire et pré-intermédiaire.

Le programme d'enseignement comprend

-- « pinyin », soit alphabet phonétique chinois ou plus précisément transcription phonétique des caractères chinois, dont les consonnes, les voyelles et les tons (les fameux « quatre tons », un élément qui n’existe pas dans la phonétique des langues européennes) *
-- les principales règles de l’écriture chinoise et le traitement élémentaire des caractères chinois (appelé autrement « idéogrammes chinois » ou « sinogrammes ») : reconnaître, écrire, analyser (ou décomposer) ces signes du « hiéroglyphe de l’Asie orientale » *
-- grammaire élémentaire. Grammaticalement, le chinois est une langue qui est (1) sans conjugaison et sans temps pour les verbes, (2) sans genre pour les noms et les adjectifs, (3) sans déclinaison sur le cas pour les pronoms personnels :
(1) par exemple, des façons comme « J’être étudiant », « L’année dernière, ils faire leur stage à Paris », etc.
(2) comme en anglais, « un étudiant français » et « une étudiante française » sont, l’un comme l’autre, exprimés par la même manière : « a French student ».
(3) par exemple, « Il aller au forum avec je », « J’aller en Chine avec il ». Sans différence entre le cas sujet et le cas régime, c’est-à-dire sans différence entre je et moi, tu et toi, il et lui, ils et eux. Tout comme en français, sans différence entre elle (cas sujet) et elle (cas régime), nous (cas sujet) et nous (cas régime), vous (cas sujet) et vous (cas régime), elles (cas sujet) et elles (cas régime).
-- vocabulaire fondamental qui concerne divers aspects, tels que la salutation, la vie étudiante, des termes quotidiens, des termes fréquents de télécom et de gestion, la vie en Chine …
-- usage des dictionnaires français-chinois, chinois-français et chinois-chinois, y compris la consultation selon ordre alphabétique et selon ordre idéographique.
-- connaissances sur la culture chinoise.

Les cours inter-promotionnels se déroulent le mercredi soir.

Zheng-Shi SONG< Zheng-Shi SONG

Chargé d'enseignement cours de chinois

bur. E 103